Rencontrez les membres du personnel de l'UEM qui se rendront à la TTC cette année.

par | 24 août 2020 | Blog, Méditation transcendantale

C'est le moment de l'année où nous nous préparons à envoyer un autre groupe de personnes au cours de formation des professeurs de méditation transcendantale en Thaïlande.

Le cours de formation des enseignants, ou "TTC" comme on l'appelle souvent, est un cours en résidence de plusieurs mois conçu par Maharishi Mahesh Yogi pour former les nouveaux enseignants de la technique de la méditation transcendantale.

Se déroulant généralement dans un magnifique établissement Maharishi Vastu en Thaïlande, le TTC est une occasion non seulement d'être certifié pour enseigner la technique de MT à d'autres personnes, mais aussi de donner la priorité à la croissance personnelle au-delà de ce que permet notre routine quotidienne.

Cette année, trois de nos collaborateurs - Caspar Jung, Julia Stibane et Hubert Hol - partiront pour la Thaïlande dans quelques semaines.

Nous sommes fiers de présenter leurs histoires, et de partager avec vous certaines des contributions qu'ils ont offertes à MERU au cours des dernières années.

Caspar Jung (Pays-Bas)

Rebekah : Depuis combien de temps es-tu à MERU ? Qu'est-ce qui vous a décidé à venir ?

Caspar : Cela fait maintenant plus de quatre ans que je vis ici. 

Au départ, je suis revenu des États-Unis après avoir travaillé pendant un an et obtenu mon diplôme, pour un emploi temporaire à MERU. Cela s'est transformé en une période plus longue et une responsabilité plus importante que ce que j'avais prévu au départ.

Quels rôles avez-vous eu ?

J'ai d'abord travaillé comme analyste organisationnel, mais après moins d'un an, on m'a demandé de devenir directeur exécutif de MERU, en m'occupant des opérations quotidiennes.

Quelle a été votre expérience la plus mémorable chez MERU ?

À 19 ans, je suis venu pour la première fois à MERU pendant mes vacances d'été. J'étudiais l'architecture à l'époque et je cherchais quelque chose à faire. On m'a alors proposé un poste dans l'organisation de la logistique de nos célébrations annuelles de Guru Purnima. 

Ces six semaines ont été incroyablement chargées. Mais quand j'en suis sortie, j'avais vraiment l'impression d'avoir accompli quelque chose. Cela a vraiment changé ma vision de moi-même, car j'ai toujours eu l'impression d'être un peu paresseuse. Se plonger dans une période aussi mouvementée à l'UMEP et donner vraiment le meilleur de moi-même a été très transformateur.

Qu'est-ce qui vous a décidé à participer au TTC de cette année ?

L'idée est venue en regardant Raja Luis pendant qu'il enseignait le Atelier de développement personnel. Je connaissais beaucoup de grands professeurs de MT, mais je n'ai jamais été vraiment intéressée par l'idée de simplement enseigner la MT aux gens, encore et encore. J'avais envie d'en faire plus, alors au départ je me suis dit que ce n'était peut-être pas pour moi.

Pendant cet atelier, Raja Luis a vraiment guidé les gens d'une manière magnifique. Il montre innocemment aux gens les opportunités qu'ils ont en eux, et les incite gentiment à aller de l'avant. Après avoir vu cela, j'ai eu un déclic, je savais qu'il y avait un moyen pour moi d'enseigner la MT aux gens, mais aussi d'aller au-delà.

Quelle est l'expérience que tu as eue à l'UMEP et que tu penses que plus de gens devraient avoir ?

Être auto-référent. Parfois, il peut sembler que MERU est un peu désorganisé ou chaotique, mais il y a une beauté à cela. Il permet à chacun dans la communauté de trouver son propre chemin, de déployer son propre potentiel. J'ai vraiment apprécié les quatre dernières années dans la communauté, et la façon dont elle m'a aidé à trouver ma propre voie et finalement plus de bonheur. C'est ce que je pense que les gens peuvent trouver à MERU.

Parfois, il peut sembler que MERU est un peu désorganisé ou chaotique, mais il y a une beauté à cela. Cela permet à chaque membre de la communauté de trouver sa propre voie, de déployer son propre potentiel.

Julia Stibane - Allemagne

Rebekah : Depuis combien de temps es-tu à MERU et comment as-tu décidé de venir ici ?

Julia : Je suis à MERU depuis presque deux ans et demi maintenant.

J'ai rencontré Caspar, l'un des directeurs de MERU, lors d'un cours pour jeunes méditants en Angleterre en 2017.

Il m'a dit qu'il était possible de faire du bénévolat à MERU pour financer les techniques avancées et le cours de TM Sidhi. J'étais très impatiente de plonger plus profondément dans les techniques et les connaissances de Maharishi, j'ai donc décidé de venir dès que possible !

Je venais de terminer ma licence, et c'était donc le moment idéal pour prendre quelques mois de congé avant de commencer un programme de maîtrise. Mais presque immédiatement après mon arrivée à MERU, j'ai réalisé que rester seulement quelques mois ne serait pas suffisant pour moi.

Je me suis sentie chez moi à MERU et j'ai eu envie de passer plus de temps dans cette belle atmosphère, entourée de personnes partageant les mêmes idées. J'ai donc fini par rester deux ans au lieu de quelques mois seulement.

Quels rôles avez-vous joués ici ?

J'ai commencé à travailler dans la cuisine, à couper les légumes. C'était très amusant de travailler en équipe avec de jeunes méditants. Ensuite, je suis passée au travail dans le jardin, qui était tout aussi agréable. J'ai également donné un coup de main au bureau des cours pendant Guru Purnima, en accueillant les participants à l'assemblée.

Puis, l'année dernière, en août, j'ai commencé à travailler à plein temps au bureau des cours, ce qui a été un grand pas pour moi dans mon évolution personnelle. En organisant tous ces cours, j'ai eu un aperçu beaucoup plus profond de la connaissance et du fonctionnement des organisations de MT. C'était très inspirant d'interagir avec tant de participants différents venus du monde entier.

En organisant tous ces cours, j'ai eu un aperçu beaucoup plus profond de la connaissance et du fonctionnement des organisations de MT. C'était très inspirant d'interagir avec tant de participants différents venus du monde entier.

Quelle a été votre expérience la plus mémorable chez MERU ?

Chaque année, les célébrations de Guru Purnima sont toujours très spéciales. Des centaines de personnes viennent à MERU pour célébrer le maître Maharishi Guru Dev, et il y règne une atmosphère si vibrante et si heureuse.

C'est aussi toujours spécial de méditer et de faire le programme Sidhi de MT dans un grand groupe pendant Guru Purnima. - les expériences dans le programme pendant Guru Purnima ont été parmi les plus profondes et les plus intenses que j'aie jamais vécues.

Qu'est-ce qui vous a décidé à participer au TTC de cette année ?

J'ai eu la chance d'apprendre la technique de MT à l'âge de 15 ans, et cela m'a beaucoup aidé tout au long de ma vie. Dès que j'ai appris la MT, j'ai eu l'impression de devenir chaque jour plus calme, plus heureuse, plus performante dans tout ce que j'essayais d'accomplir. Cela a tellement changé la donne pour moi. 

En particulier à l'école et à l'université, j'ai remarqué que je gérais différemment le stress et les problèmes qui se présentaient. 

À l'origine, j'ai étudié pour devenir professeur de lycée en Allemagne, mais j'ai vite compris que le simple fait d'enseigner une matière aux élèves n'aurait pas vraiment d'effet sur leur évolution personnelle comme le ferait la MT. J'ai compris que je ne pourrais vraiment aider les gens qu'en leur permettant de s'aider eux-mêmes et en leur fournissant cette technique incroyable qui est vraiment la base d'une vie heureuse.

J'ai réalisé que je ne pourrais vraiment aider les gens qu'en leur permettant de s'aider eux-mêmes et en leur fournissant cette technique incroyable qui est vraiment la base d'une vie heureuse.

J'ai décidé que je voulais devenir professeur de MT, afin de pouvoir partager cette technique et cette connaissance avec le plus grand nombre de personnes possible. Je me considère très chanceuse d'être entrée en contact avec la MT à un si jeune âge. Je veux m'assurer que beaucoup, beaucoup d'autres personnes puissent vivre la même expérience.

Avez-vous des projets après le TTC ?

Après le TTC, mon fiancé Hubert et moi avons l'intention d'enseigner à plein temps à Amsterdam, tout en restant connectés à MERU pour certains projets ou cours.

Quelle est l'expérience que tu as eue à l'UMEP et que tu penses que plus de gens devraient avoir ?

Quand je suis venu à MERU, j'étais dans un endroit très difficile et sombre, et MERU m'a permis d'avoir l'espace et le temps de guérir.

Je pense que, quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez dans la vie, c'est une expérience tellement enrichissante de venir à MERU et de prendre le temps de se ressourcer et de revenir à son vrai "Moi".

Maharishi dit que vous devez avoir le contraste entre méditer, aller à l'intérieur, et agir, aller à l'extérieur. Et c'est ce contraste qui vous aide à stabiliser et à intégrer l'expérience pendant la méditation.

Être à l'UEM, c'est comme faire un long et profond plongeon à l'intérieur de soi - cela vous calme vraiment et vous prépare à aller de l'avant et à faire face à tout ce qui se présente.

Être à l'UEM, c'est comme faire un long et profond plongeon à l'intérieur de soi - cela vous calme vraiment et vous prépare à aller de l'avant et à faire face à tout ce qui se présente.

Hubert Hol des Pays-Bas

Rebekah : Depuis combien de temps es-tu à MERU ? Qu'est-ce qui vous a décidé à venir ?

Hubert : Je suis à MERU depuis janvier 2018, donc depuis plus de deux ans et demi.

Un ami m'a parlé de MERU et m'a dit qu'ils cherchaient des volontaires. À ce moment-là, je méditais depuis presque deux ans et j'étais prêt à passer au niveau supérieur. Cela m'a semblé être l'opportunité parfaite pour moi et cela s'est avéré être une étape très sage et évolutive dans ma vie.

Quels rôles avez-vous joués ici ?

Dès le début, on m'a proposé un poste à plus grande responsabilité chez MERU, en tant que responsable des jardins.

J'ai fait cela pendant environ un an et demi avec beaucoup de joie.

J'ai ensuite été coordinateur de cuisine pendant quelques mois, avant de prendre le poste de community manager.

En tant que gestionnaire de communauté, je supervisais les services alimentaires, le jardin et le programme de bénévolat, et je m'occupais également de l'administration de la santé et d'autres questions communautaires. Un travail assez dynamique et stimulant, surtout avec la situation du COVID-19 qui s'est présentée ! Mais c'était une excellente expérience d'apprentissage.

Quelle a été votre expérience la plus mémorable chez MERU ?

J'ai vécu de nombreuses expériences mémorables et il est difficile d'en placer une en tête.

Les célébrations de Guru Purnima en 2018 et 2019 ont été des expériences très puissantes pour moi. MERU est toujours un lieu de silence profond et de dynamisme évolutif, mais pendant Guru Purnima, ces qualités atteignent des sommets.

Le site Cours de TM-Sidhi Ce que j'ai fait à MERU a également été une étape très transformatrice dans ma vie, que je n'oublierai jamais et que je ne regretterai pas.

Et puis il y a le fait que j'ai rencontré mon fiancé Julia ici...

Qu'est-ce qui vous a décidé à participer au TTC de cette année ? Avez-vous des projets après le TTC ?

Lors de ma participation à MERU, j'ai rencontré tant d'enseignants de MT enthousiastes et, en même temps, je me suis familiarisé et impressionné avec la puissance et la profondeur de la connaissance védique, et le désir de devenir un enseignant de MT a grandi fortement en moi.

Pouvoir partager et transmettre cette connaissance aux autres me semble la chose la plus épanouissante qui soit. Avec ma partenaire Julia, j'aimerais enseigner à Amsterdam après le TTC, et si la nature le permet, y établir à nouveau un centre de MT.

Pouvoir partager et transmettre ces connaissances aux autres me semble être la chose la plus épanouissante qui soit.

Quelle est l'expérience que tu as eue à l'UMEP et que tu penses que plus de gens devraient avoir ? 

MERU m'a donné l'occasion de faire un grand saut dans mon évolution personnelle. 

En deux ans et demi, j'ai pu apprendre quatre choses. Techniques avancéesLe tout en étant entouré d'une nature magnifique et en rencontrant tant de personnes magnifiques et inspirantes du monde entier qui partagent l'amour de la MT et de la connaissance.

Soutenez la campagne de collecte de fonds d'Hubert ici.

De la part de tous les membres de MERU, nous remercions sincèrement Caspar, Julia et Hubert pour leurs contributions et nous leur souhaitons le meilleur succès dans leur formation d'enseignant et au-delà !

A propos de l'auteur

Rebekah Mays est originaire d'Austin, Texas, et vit actuellement aux Pays-Bas. Elle est ravie de travailler en tant que directrice du contenu de MERU, et son objectif est d'aider à rendre les vastes connaissances de Maharishi plus accessibles aux personnes de tous pays, de tous âges et de tous horizons.

La connaissance de la conscience vous intéresse ?

Restez au courant des cours, des assemblées et des autres possibilités offertes par MERU grâce à notre bulletin d'information mensuel.

fr_FRFrançais